Votre partenaire pour la réussite

Pour bien démarrer 2018, cap sur l'innovation

08.12.2017 08:00

Parution le 13 décembre

Le premier Merkur de l’année 2018 paraît dès le 13 décembre 2017 et consacre son dossier à l’innovation, qui concerne les entreprises de toutes tailles, et qui est de la responsabilité aussi bien des acteurs privés que publics. Comment se situe le Luxembourg dans ce domaine ? Quels sont les acteurs en place ? Qui tient les manettes ? sont notamment quelques-unes des questions abordées dans le dossier. D’autres éclairages sur l’innovation sont apportés par la fiche détachable Idea qui fait son propre état des lieux du sujets ; un Grand Entretien avec Marc Schiltz, secrétaire général du Fonds National de la Recherche, qui vient par ailleurs d’être élu à la présidence du conseil de gouvernance de Science Europe ; la rubrique Business Voices qui s’interroge sur les nombreuses conséquences à prévoir suite à la mise en circulation de voitures sans chauffeurs ; la carte blanche donnée à Olivier Vassart, directeur général ArcelorMittal global R&D produits longs, qui souligne l’importance de rapprocher le monde académique et l’industrie.

Les nouvelles idées développées par les entreprises et entrepreneurs rencontrés ce mois-ci illustrent pour leur part les nombreux visages que peut prendre l’innovation : des boîtes ludiques pour présenter des métiers à un jeune public, développées par Camille Decoster et Constance Bauchesne ; la brique intelligente capable de rassembler les données techniques d’un bâtiment, conçue par Bernard Blanchet ; les processus d’innovation déployés par la société Topp and Screed, fabricant de machines à couler des dalles de béton ; les nouvelles collections dénichées par Nathalie Aach pour le magasin Tapis Hertz ; l’épicerie sans emballage Ouni, ou l’invention d’une distribution respectueuse de l’environnement ;  ou enfin les jeunes entreprises qui imaginent des technologies nouvelles appliquées à l’industrie, rassemblées dans l’incubateur Paul Wurth Incub.

La rubrique Economie s’intéresse quant à elle au projet de budget de l’Etat pour 2018, à la poursuite du projet stratégique de Troisième Révolution Industrielle, aux changements juridiques en matière de propriété intellectuelle dans le domaine des marques ou encore au classement du Luxembourg dans l’Index Global Talent Competitiveness.

Le magazine fait également un retour en images sur quelques événements importants ayant eu lieu d’octobre à décembre :  l’arrivée du tram à Luxembourg-ville ; la rencontre d’étudiants avec des personnalités sportives inspirantes lors des BGL BNP Paribas Open, le festival Sonic Visions qui en plus de nombreux concerts, propose des conférences dédiées au business de la musique ; le 7ème Sustainability Forum organisé par IMS Luxembourg, avec des invités prestigieux dont l’un , le climatologue Jean Jouzel est à retrouver dans la rubrique Interview ; le lancement du Business Club Belgium Luxembourg ; la remise des Prix luxembourgeois de la Qualité et de l’Excellence et trois missions économiques pour ouvrir de nouveaux marchés aux entreprises du Luxembourg :  la Lithuanie (25-27 octobre), la Tunisie (6-9 novembre) et le Japon (27-30 novembre).

Il est enfin question de la Fédération de Russie, marché aux multiples visages qui se dévoile dans la rubrique Market Watch.

Our English-speaking readers can easily identify English content of the whole magazine, thanks to the new layout of its table of content.

The cover story about Research and Innovation and the poster The 7 wonders of innovation “made in Luxembourg” are available in English hereunder.