Suivez-nous sur

Le grossiste aux 7000 articles

05.10.2020 12:16

Jactal

Cédric Jacques, administrateur actuel (à dr.) et Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de Commerce

Fondée en 1967 par Alain Jacques, grand-père de l'actuel administrateur, passionné de petites voitures et autres trains miniatures, la société Jactal a su, au fil des années développer son activité et sa gamme de produits. Elle est aujourd'hui grossiste pour de nombreux professionnels et dispose d'une gamme d'articles allant des jouets à la cosmétique, en passant par les cadeaux et articles de décoration, accessoires fumeurs, confiserie, gadgets, matériel scolaire et articles de fêtes dont Carnaval & Halloween ou St Sylvestre.

Autant de collections provenant de 120 fournisseurs d'Europe et d'ailleurs que Jactal distribue en grande distribution, en stations essence & Kiosk, aux détaillants, aux comités d'entreprises mais également ,depuis peu, aux pharmacies, parapharmacies et hôpitaux...

La société emploie aujourd'hui 24 personnes au Luxembourg, plus 30 agents indépendants en France et compte entre autres, parmi ses clients : Cactus, Match, Cora, Auchan, Delhaize, Carrefour, Leclerc, Système U, Intermarché, Trafic, Aral, Q8, Esso, Texaco, Shell...

Entretien avec Cédric Jacques, administrateur actuel.

Le(s) projet(s) sur lesquels vous travaillez ?

En plus de gérer le quotidien de notre société, par exemple, en ce moment, tout ce qui concerne les livraisons de costumes, décorations et accessoires d'Halloween, les jouets pour la Saint Nicolas, les coffrets cadeaux cosmétiques pour les fêtes de fin d'année, nous allons entamer notre exposition d'Hiver 2020, durant laquelle nous présenterons à nos clients les nouvelles collections.

Au niveau commercial, en coopération avec la startup luxembourgeoise Coinplus, nous lançons, mi-octobre, la Carte Cadeau Bitcoin, notamment dans le réseau de Kiosk Valora. Pour encore mieux présenter nos parfums de la marque Jean Pierre Sand, nous avons réalisé en collaboration avec la startup luxembourgeoise Sniffy, spécialisée dans le marketing sensoriel et olfactif, un meuble doté d'une technologie brevetée qui permet au consommateur, via un écran tactile, d'actionner le diffuseur de parfum Sniffy et ainsi de sentir jusqu'à 19 parfums au choix. Sa réponse émotionnelle, face à la fragrance proposée, est instantanément captée et analysée pour ensuite aider la marque à améliorer le produit et ainsi mieux adapter ce dernier à sa cible. Ce procédé peut être utilisé aussi bien pour faire sentir des vins et autres spiritueux le long d'un rayon vins, que des plats préparés à côté du rayon surgelés.

Actuellement, nous faisons tourner cet outil à travers notre réseau de clients pour présenter ce concept novateur au plus grand nombre. Nous sommes toujours à la recherche de tout ce qui peut améliorer la présentation des produits et aider nos clients avec des outils de vente autonomes. Pour cela nous leur proposons un service complet, 100% home made, allant de la conception, de la fabrication, du remplissage des présentoirs dans nos ateliers, à la mise en place dans les magasins et même pour certaines gammes, jusqu'à la gestion des retours de marchandises.

Nous venons de lancer la marque Sea Clean qui propose de réduire les déchets plastiques en fournissant des tablettes effervescentes de différents produits ménagers qui permettent de recharger des flacons pulvérisateurs et ainsi réduire l'empreinte carbone. Un camion de tablettes Sea Clean équivaut à 88 camions de liquide de nettoyage prêt à l'emploi. Ce produit révolutionnaire est encore méconnu du grand public et des centrales d'achat. Nous travaillons activement sur la communication notamment via le Digital Marketing pour faire connaître la marque et ses avantages aux consommateurs. Les vidéos et les publications sont toutes réalisées par nos équipes.

La semaine passée nous avons élargi notre coopération commerciale avec la marque Maëllya qui conçoit des huiles essentielles BIO 100% pures et naturelles prêtes à l'emploi pour le corps, la maison, la voiture... Outre la distribution en stations essence au Luxembourg, cette jeune société souhaite profiter de notre réseau de distribution pour diffuser ses produits sur la Belgique, ainsi que dans certaines enseignes en France avec lesquelles nous travaillons comme les magasins Leclerc, Système U et Intermarché.

La solution hydro alcoolique Biocide Mediclean, fabriquée par notre laboratoire partenaire SleA, vient de recevoir un numéro de notification par l'administration de l'environnement, ce qui nous permet dès à présent de commercialiser cette gamme aussi au Luxembourg. Nous pouvons donc désormais la proposer à l'ensemble des acteurs de la place soit à la vente grand public, mais aussi aux hôpitaux, pharmacies, restaurateurs et collectivités. Nous espérons donc sous peu nouer des partenariats.

En plus de tout cela, les offres et les demandes de masques continuent. Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités de régulation, notamment avec le ministère de la Santé, pour les masques 3 plis TypeIIR et les thermomètres Infrarouges ainsi qu'avec l'ILNAS pour les masques FFP2 et les masques barrière en textile donc réutilisables. Nous apprécions l'effort et la collaboration avec ces administrations grâce aux informations données en amont qui permettent de valider les caractéristiques des articles avant la mise sur le marché avant sanction s'ils ne répondent pas aux normes. Les circuits d'information courts sont une réelle bénédiction au Luxembourg.

Et d'un point de vue opérationnel, nous débutons notre participation aux programmes Fit4Digital & Fit4Growth avec notre partenaire NVISION, pour aborder les années à venir de manière sereine.

Votre plus grande fierté ?

Le fait qu'en tant que petite entreprise luxembourgeoise, nous arrivions à faire notre place à l'export qui représente à ce jour, plus de la moitié de notre chiffre d'affaires. Cela grâce, d'une part, à notre site internet B2B et d'autre part, au réseau que nous avons créé depuis deux ans et qui compte aujourd'hui 30 agents commerciaux qui distribuent nos marques cosmétiques dans de nombreuses enseignes françaises et belges. Nous sommes fiers du travail considérable que nous fournissons grâce nos collaborateurs tous passionnés et des résultats plus que positifs que nous en retirons car nous voyons petit à petit, à force de patience et persévérance, que nos produits et nos marques trouvent leur place dans les rayons permanents de nos clients. Puis, nous sommes aussi très fiers d'avoir pu adapter rapidement nos gammes de produits pour répondre aux demandes soudaines d'articles liés à la crise Covid, le tout grâce à la motivation de toute notre équipe qui n'a pas compté ses efforts pour relever ce challenge.

La dernière fois que vous avez douté ?

Tous les jours il y a des remises en question et des problèmes mais, je pars du principe qu'il n'y a pas de problème sans solution et que les obstacles sont là pour qu'on les surmonte ensemble, afin d'apprendre et d'en sortir grandi. Notre force ? Mon équipe et moi-même n'avons jamais rechigné, ni essayé d'éviter ou contourner les obstacle, nous avons tous et toujours essayé de les surmonter par tous les moyens à notre disposition.

Avoir un esprit d'entrepreneur, c'est quoi pour vous ?

C'est se donner les moyens de concrétiser ses idées et ses projets mais aussi et surtout, le fait d'en assumer la responsabilité ainsi que les conséquences qui peuvent en découler.

Quel a été l'impact de la crise sanitaire sur votre activité et que pensez-vous que la Chambre de Commerce pourrait faire pour vous soutenir ?

Au tout début de la pandémie, nous avons eu un cas positif dans l'entreprise et nous avons complètement fermé par mesure de sécurité et par prévention. J'avoue que je n'oublierai jamais le moment où j'ai dû fermer la porte derrière le dernier employé. A ce moment nous pensions devoir fermer pour plusieurs semaines et cela alors que nous étions à un moment clé de notre année commerciale car nous allions, le lendemain, entamer notre exposition de mars lors de laquelle, nous attendions durant trois semaines, environ 150 clients pour leur présenter la collection d'été notamment avec les articles supporters de la coupe d'Europe. Suite à la pression des commerciaux qui voulaient servir leurs clients, nous avons pris la décision de rouvrir le dépôt avec une équipe très réduite, 2 personnes à la place de 9 et moi-même pour faire la facturation. Au lieu du passage chez nos clients, nous avons mis en place des mailings en fonction des arrivages surtout d'articles Covid prévus. Nous avons équipé une partie des équipes commerciales et administratives pour effectuer leur tâche en télétravail. Nous étions au téléphone du matin au soir. J'ai beaucoup apprécié la solidarité et la fraternité qui étaient réellement palpables durant cette période. Beaucoup d'usines étaient fermées et le transport était un réel problème. Petite anecdote, tout était tellement complexe et incertain qu'à un moment, pour sécuriser une livraison de masques, nous avons pris la décision d'envoyer en camionnette l'un de nos commerciaux, volontaire et courageux, pour aller récupérer nous-mêmes 75.000 masques à Hambourg que nous avons pu distribuer avec grande fierté à tous nos clients dès le lendemain. Nous avons eu énormément de chance de pouvoir continuer notre activité et que la grande majorité de nos clients, supermarchés, stations et kiosks aient aussi pu continuer à travailler et étaient contents qu'on leur fournisse tous les articles Covid dont les consommateurs avaient besoin.

L'impact négatif est que la Covid ne nous a pas permis de présenter toutes nos nouveautés dans les différents salons internationaux auxquels nous devions participer car ils ont tous été annulés. Nous nous retrouvons aussi avec une grande partie des stocks bloqués dans nos entrepôts car beaucoup d'événements sportifs et culturels ont été annulés, notamment la Coupe d'Europe de football pour laquelle nous avions déjà tous les articles de supporters en stock. Vu ce stock élevé, le fait que les fournisseurs, surtout d'articles Covid, réclamaient à être payés à la commande en cette période incertaine et que les commandes d'articles Covid étaient anormalement élevées, nous étions très près de notre trésorerie qui était réellement le nerf de la guerre. Ça a été un réel exercice d'équilibriste.

Au Luxembourg, nous avons beaucoup de chance d'être aussi bien soutenus par le ministère de l'Economie, la Chambre de Commerce, le Gouvernement ou la Confédération du commerce et les banques qui ont tous fait un travail remarquable durant cette crise pour soutenir les PME.

Texte : Jactal et Corinne Briault - Photos: Emmanuel Claude/Focalize

Aujourd’hui grossiste pour de nombreux professionnels Jactal dispose d’une gamme d’articles allant des jouets à la cosmétique en passant par les cadeaux...

... aux articles de décoration, accessoires fumeurs, confiserie, gadgets, matériel scolaire ...

...et articles de fêtes dont Carnaval & Halloween ou St Sylvestre...

Jactal lance également la marque Sea Clean qui se propose de réduire les déchets plastiques en fournissant des tablettes effervescentes de différents produits ménagers avec lesquelles on peut recharger des flacons pulvérisateurs

La société travaille avec plus de 120 fournisseurs d’Europe et d’ailleurs et distribue en grande distribution, en stations essence & Kiosk, aux détaillants, aux comités d’entreprises ...

... mais également depuis peu aux pharmacies, parapharmacies et hôpitaux