Votre partenaire pour la réussite
Suivez-nous sur

Un développement sur le long terme

30.01.2015 10:56

Morgan Advanced Materials

Jeannot Erpelding, directeur Affaires Internationales Chambre de Commerce; Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de Commerce; Phillip Charlton, Business Development Manager Aerospace Morgan Advanced Materials; Yannick Malvaux, General Manager Morgan Advanced Materials; Edith Stein, Affaires International Chambre de Commerce

Installée depuis le début des années 1970 à Windhof-Capellen, Morgan Advanced Materials produit joints et roulements en graphite ou carbone distribués sur le marché mondial, dans des secteurs aussi étendus que l’aérospatial, la production électrique ou la pétrochimie.

Créée par les frères Morgan au XIXe siècle, la société (Patent Plumbago Crucible Company) était spécialisée à ses débuts dans la fabrication de creusets en argile/graphite. La société familiale des débuts se transforme en société privée en 1890, puis en société par actions cotées à la bourse de Londres dès 1946. Morganite Luxembourg SA (qui devient en 2013 Morgan Advanced Materials - Seals and Bearings à Luxembourg) s’établit en 1968 au Grand-Duché.

Aujourd’hui la société, dont la stratégie de développement se pense sur le long terme depuis des années, fournit mondialement des solutions de pointe et des matériaux de haute technologie à des entreprises issues de la pétrochimie, de l’aéronautique, de la production d’électricité, du secteur nucléaire, …

Morgan Advanced Luxembourg est spécialisée dans l’usinage de pièces en carbone et graphite conçues à partir d’ébauches en stock, de demandes spéciales ou de plans fournis par les clients, qui sont surtout des fabricants ou des concepteurs de machines telles que les compresseurs, les pièces pour les pompes de l’industrie chimiques ou les raffineries, les pompes équipant l’aéronautique, les joints d’hélices des sous-marins, les turbines hydro-électriques… La société répond ainsi à des commandes spécifiques et aux besoins souvent urgents de clients pour des dépannages. Elle s’est ainsi forgée sur le marché une réputation de services rapides et sûrs.

Entretien avec Yannick Malvaux, General  Manager

Quels sont les projets sur lesquels vous travaillez actuellement ?

Nous souhaitons encore accroître notre activité et poursuivre notre plan d’investissement de l’outil, nos machines d’usinage, qui s’élève à 1,6 million d’euros étalées sur les trois années à venir. Nous souhaitons être en position de leader tant en terme de performance que de qualité en fournissant des matériaux de pointe dans des délais de livraison plus courts. De plus, nous aspirons à développer des marchés de niche touchant à l’énergie, notamment la fabrication de joints d’étanchéité pour des turbines hydro électrique, les systèmes de production nucléaire et enfin, nous tourner vers les marchés du Moyen-Orient.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier ?

D’avoir été choisi parmi trois grands groupes en Europe comme fournisseur de référence pour travailler sur la rénovation du plan nucléaire en Grande Bretagne. Ce qui nous permet de nous implanter dans ce domaine et de constater que la société Morgan Advanced Materials est appréciée comme un fournisseur de référence.

Quels sont les grands défis auxquels vous devez faire face dans votre secteur d’activité ?

La croissance de l’activité en Europe permet au groupe de poursuivre également sa croissance et de réaliser des investissements. Si la croissance stagne, nous sommes freinés dans nos investissements. De plus, le prix bas du pétrole restreint les investissements dans le secteur de la pétrochimie, ce qui a également des conséquences sur notre activité.

Si vous pouviez changer une chose dans votre secteur d’activité, quelle serait-elle ? Que pourrait faire la Chambre de Commerce en ce sens ?

En premier lieu, nous avons beaucoup de difficultés à trouver des apprentis et de la main d’œuvre qualifiée, que ce soit pour les métiers techniques ou pour les ingénieurs où il est très difficile, par exemple, de trouver des personnes maîtrisant plusieurs langues, car nous avons non seulement une équipe multiculturelle, mais nous traitons aussi avec le siège à Londres et avec des clients dans toute l’Europe. Cela pose un réel problème lors des recrutements. La Chambre de Commerce, idéalement, pourrait œuvrer pour le développement de formations plus techniques. Puis, une partie de notre activité concerne les réponses rapides que nous assurons à nos clients dans la fourniture de pièces et matériaux de dépannage. Dans ce cas, il nous faut être flexible pour répondre à notre cahier de commandes spécifiques et aux suivis de ces commandes, et la non-flexibilité du temps de travail nous met quelque fois à la peine. Nous souhaiterions plus de flexibilité pour accroître nos capacités de production lorsque nous avons éventuellement des besoins de productions supplémentaires. Enfin, il faut bien avouer que lorsqu’une société exporte la quasi-totalité de sa production, l’indexation des salaires est un réel frein à la compétitivité par rapport à la concurrence qui produit dans des pays où l’indexation n’existe pas.

En bref…

  • Date de création : 1856

  • Siège social : Londres (société cotée à la Bourse de Londres)

  • Nombre d’employés dans le monde : 10 000

  • Nombre d’employés à Luxembourg : 75

  • Société présente dans 100 pays (Europe, Asia, Amérique du Nord, Amérique du Sud)

  • Chiffre d’affaires Luxembourg : 11,6 millions

Texte: Corinne Briault - Photos: Pierre Guersing

 

Vue d'ensemble des ateliers en 1973 ...

... Et des stocks de carbone et graphite

Morgan Advanced Luxembourg est spécialisée dans l’usinage de pièces en carbone et graphite conçues à partir d’ébauches en stock, de demandes spéciales ou de plans fournis par les clients

Aujourd’hui la société fournit des entreprises issues de la pétrochimie, de l’aéronautique, de la production d’électricité, du secteur nucléaire

La société présente dans 100 pays (Europe, Asia, Amérique du Nord, Amérique du Sud)