Suivez-nous sur

“Environmental Performance Review of Luxembourg” de l’OCDE

20.11.2020 13:23

Affaires économiques

Vendredi 13 novembre après-midi, en présence de Madame la Ministre Carole Dieschbourg, l’OCDE présentait son troisième rapport sur la performance environnementale du Luxembourg. La dernière revue autour de cette thématique datant de 2010, le but était ici de mesurer comment le pays a évolué en termes d’objectifs environnementaux depuis ce dernier bilan, il y a 10 ans. Les observations menées avant la pandémie de Covid-19 avaient, entre autres pour enjeu, d’analyser le niveau de dépendance du Luxembourg à l’égard des combustibles fossiles, le déploiement des sources d’énergie renouvelable, l’avancée vers les objectifs climatiques, l’évolution durable des marchés financiers, ainsi que la biodiversité. Le directeur de l’environnement de l’OCDE, Monsieur Lacy, a présenté les conclusions de l’examen, lors d’une présentation virtuelle, Covid oblige. Si les opportunités et atouts du Grand-Duché ont été mis en avant, des constatations et recommandations majeures sont faites. Ainsi, il a, entre autres, été considéré que le pays s’était fixé des objectifs environnementaux ambitieux et transversaux, qu’il possède un cadre de planification cohérent pour le développement durable, un cadre juridique solide et des institutions fortes, que les communes sont mobilisées pour le climat et l’environnement, que les investissements dans la recherche et le développement en matière d’environnement sont en hausse, que des investissements massifs ont été menés dans les transports en commun, et que la place financière semble bien armée pour développer la finance verte et durable. Cependant, le défis restent nombreux et comprennent, entre autres, des pressions sur l’environnement fortes et grandissantes, des besoins en mobilité et en infrastructures croissants, une biodiversité en déclin depuis plus de 40 ans, une économie intense en carbone et encore tributaire des combustibles fossiles (le pétrole domine à près de 70% le mix énergétique luxembourgeois), une mobilité reposant surtout sur les transports routiers, et un recours encore limité aux instruments économiques pour atteindre des objectifs environnementaux. Une deuxième présentation avait, par la suite, pour objectif de présenter davantage les recommandations en matière de biodiversité dans le pays, puisque le rapport comporte un chapitre détaillé sur ce sujet et sur la qualité de l’air et la mobilité durable.

Une présentation informelle de plusieurs projets environnementaux en cours sur le territoire par Madame la Ministre s’en est suivi, et elle n’a pas manqué de rappeler que le projet de loi portant 1. création d’un pacte nature avec les communes ; 2. modification de la loi modifiée du 31 mai 1999 portant institution d’un fonds pour la protection de l’environnement, suivant actuellement la procédure législative, a pour but d’associer fortement les communes pour assurer une mise en œuvre sur le terrain.

Pour rappel, travaillant avec plus de 100 pays, l'OCDE est un forum politique mondial qui promeut des politiques visant à améliorer le bien-être économique et social des populations du monde entier.

Lien vers le rapport de l’OCDE