Your partner for success
Follow us on

Faire rimer globalisation et protection du capital immatériel

13.09.2019 09:09

Parution le 18 septembre 2019

Le dossier de la rentrée du magazine Merkur est consacré à l’ « économie du savoir », aboutissement d’une mutation qui aurait commencé dans les années 1990, selon certains économistes. Ainsi, dans les pays développés, une économie « post-industrielle », largement immatérielle, déploie une nouvelle forme de croissance alimentée par une financiarisation amplifiée des connaissances, au cœur de laquelle la propriété intellectuelle joue un rôle majeur. Le dépôt d’une marque relève de la propriété industrielle, l'une des deux branches du droit de la propriété intellectuelle. Contre toute attente, le lecteur apprend dans l’article Business Voices que voir une marque devenir un nom générique n’est pas toujours une bonne nouvelle pour les propriétaires qui souhaitent protéger l’identité et les valeurs propres à leurs produits. La rubrique juridique complète la thématique en apportant un éclairage sur la nouvelle loi conférant une protection spécifique aux secrets d’affaires.

La rubrique économique apporte des modèles alternatifs avec un article consacré aux sociétés d’impact sociétal (ou SIS), et un autre, à l’économie circulaire. La rubrique aborde également la mobilité en Grande Région, sujet largement débattu dans le cadre de la 18e  Deutsch-Luxemburgische Wirtschaftskonferenz. Le chiffre du mois nous montre que la simplification administrative a encore quelques progrès à faire, avec 40,5% de dirigeants d’entreprises considérant que les procédures administratives se complexifient. Enfin, la fiche détachable Idea fait le point sur l’emploi dans le secteur financier.

Merkur est également allé à la rencontre de plusieurs belles enseignes qui rendent compte de la diversité des secteurs au Luxembourg : Gilles Gérard, directeur général de Luxlait, une marque qui a sa place dans le patrimoine alimentaire national ; Amal Choury, qui a fait d’e-Kenz une société informatique performante et régulièrement primée ; Vivien Muller, le créateur de Mu Design et ses objets ludiques connectés ; Sébastien Berthelot à la tête de Moovee, la première entreprise de mobilité multimodale partagée ; la société Goblet Lavandier & Associés aux multiples prestations dans le secteur de la construction ou encore City Hotel qui a rouvert ses portes après avoir fait peau neuve.

A l’aube de la prochaine édition des Entrepreneurs' Days, placée sous le thème de la « culture d'entreprise », le grand entretien est consacré à Zev Siegl, co-fondateur de Starbucks, qui nous livre ses pistes de réflexion en termes d’approche managériale. Zev Siegl interviendra en tant que keynote speaker sur le sujet The company culture behind Starbucks' empire le 9 octobre à 18h30 à la Chambre de Commerce. Et puisqu’il est question d’événement, François Lafont, le CEO du nouveau Luxembourg Convention Bureau, défend dans la Carte Blanche, l’industrie des événements professionnels, véritable enjeu économique pour le Luxembourg.

La rubrique Market Watch nous invite quant à elle, en Belgique, pays voisin et cousin en prévision de la visite d’Etat que ses souverains effectueront au Luxembourg en octobre. Enfin, les news entreprises et institutions, ainsi que plusieurs retours en images, dont une photo du mois consacrée aux 15 ans du concept b2fair, complètent le sommaire de cette édition.

Reminder for our English speaking readers: the cover story and the poster are available in English on www.cc.lu/merkur.