Folgen Sie uns auf

Renforcement des mesures de soutien aux entreprises touchées par la pandémie de COVID-19

20.11.2020 16:38

Covid-19

Le gouvernement luxembourgeois a décidé de renforcer le soutien aux entreprises dans le cadre de la pandémie de COVID-19. Il a ainsi approuvé aujourd’hui un projet de loi qui prévoit la mise en place d’une nouvelle aide financière en faveur des entreprises des secteurs qui sont les plus gravement touchés par la pandémie de COVID-19 et dont la situation financière rend difficile de supporter la nouvelle charge découlant de la hausse du salaire social minium prévue au 1er janvier 2021.

Cette aide prend la forme d’une subvention en capital forfaitaire unique à hauteur de 500 euros par salarié, dont la rémunération mensuelle est supérieure ou égale au salaire social minimum et inférieure ou égale au salaire social minimum qualifié (SSM). L’aide de compensation prend en compte les salariés qui ont été engagés avant le 31 décembre 2020 et qui ont été en activité au cours d’une période mensuelle comprise entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021. Cette aide s’adresse aux secteurs les plus touchés par la crise sanitaire, à savoir le tourisme, l’évènementiel, la culture, l’Horeca, le divertissement, le commerce de détail ainsi que les gestionnaires d’organismes de formation professionnelle continue.

Le ministre des Classes moyennes, Lex Delles, a souligné que «le gouvernement a instauré et continue à élaborer des mesures visant à soutenir l’emploi et les entreprises dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Il est nécessaire d’épauler davantage les entreprises dans les secteurs les plus touchés dans cette période difficile. En adaptant constamment ses mesures de soutien, la Direction générale des classes moyennes encourage l'emploi et promeut une relance durable de l'économie luxembourgeoise».

En parallèle, le gouvernement a décidé de renforcer la force de frappe de l’Office du Ducroire (ODL), l’assureur-crédit public du Grand-Duché, qui offre des garanties de financement aux entreprises situées au Luxembourg qui exportent dans le monde entier. L’État augmentera le capital de l’ODL de 20 millions euros pour permettre une meilleure assurance-crédit à l’exportation tant qualitative que quantitative.

Enfin, le gouvernement s’est déclaré disposé à renforcer son soutien à la mutualité de cautionnement de la Chambre de commerce et la mutualité des P.M.E. de la Chambre des métiers, le cas échéant, à travers la Société nationale de crédit et d’investissement (SNCI).

Pierre Gramegna, ministre des Finances, commente: «Grâce à cette injection de fonds, l’ODL pourra augmenter sa capacité de garantie de 400 millions euros, ce qui favorisera la conquête de nouveaux marchés dans cette période de récession mondiale. Des moyens financiers supplémentaires destinés aux mutualités très sollicitées en cette période de ralentissement économique seront par ailleurs nécessaires pour accompagner les entreprises dans la phase de relance post-COVID-19.»

Communiqué par: ministère des Finances / Direction générale des classes moyennes