Ihr Partner für den Erfolg
Folgen Sie uns auf

Le Luxembourg n’est pas (encore) le pays digitalisé rêvé !

26.09.2019 11:54

IMD World Digital Competitiveness Ranking 2019

 

Le « World Digital Competitiveness Ranking » est un classement mondial de compétitivité centré sur la transformation digitale, publié depuis maintenant trois ans par l’International Institute for Management Development (IMD) dont la Chambre de Commerce est le partenaire institutionnel pour le Luxembourg. Il est un « spin-off » du célèbre classement mondial de compétitivité d’IMD (voir article et communiqué de la Chambre de Commerce).

En cette année 2019, l’économie luxembourgeoise se positionne à la 21ème place du World Digital Competitiveness Ranking sur 63 pays, grimpant ainsi de trois places par rapport à l’an passé. Le Grand-Duché se place à la 11ème place parmi les pays européens, entre l’Autriche (10ème) et la France (12ème). Le classement global est dominé par les Etats-Unis, à la pointe en termes d’industrie technologique, et par Singapour, pays qui s’illustre dans la plupart des classements de compétitivité. Trois économies européennes complètent le top 5 : la Suède (3ème), le Danemark (4ème) et la Suisse (5ème). La Chine est le pays qui progresse le plus dans le classement 2019, avec un gain de 8 places, passant de la 30ème à la 22ème place, juste derrière le Luxembourg.

Le World Digital Competitiveness Ranking mesure la capacité et la volonté d'adopter et d'explorer les technologies digitales en tant que moteur essentiel de la transformation digitale des entreprises, des gouvernements et de la société en général. Les économies sont ainsi évaluées selon 50 indicateurs répartis en trois piliers : « Knowledge », soit la capacité à comprendre et à apprendre les nouvelles technologies, « Technology », c’est-à-dire les compétences pour développer de nouvelles innovations numériques, et « Future Readiness », à savoir la préparation aux évolutions à venir. Le Luxembourg se situe à la 34ème place sur le pilier « Knowledge », la 12ème sur le pilier « Technology » et la 17ème sur le pilier « Future Readiness ».

Le Luxembourg bénéficie avant tout de sa main-d’œuvre internationale qualifiée (6ème) et de son système de formation professionnelle (12ème) sur l’aspect connaissance. Le niveau des résidents en science se pose, en revanche, en frein à l’apprentissage des nouvelles technologies. Le Grand-Duché se classe à la 31ème place du test PISA dans le domaine des mathématiques et 55ème pour la part des diplômés en sciences. Le Luxembourg recule chaque année sur le pilier « Knowledge », ce qui peut inquiéter et appeler à un effort conséquent pour promouvoir la culture scientifique, via des cours de « coding » par exemple, au sein de la population, notamment jeune.

Les compétences pour développer de nouvelles innovations numériques sont bonnes au Luxembourg concernant le cadre réglementaire (4ème) et le financement (9ème), mais plus en retard pour l’environnement technologique (34ème). Les produits de haute-technologie n’occupent encore qu’une faible part des exportations du pays (51ème).

Enfin, la bonne nouvelle est la position favorable du Grand-Duché quant à l’intégration des technologies informatiques, que ce soit dans la cybersécurité (9ème), pour les partenariats publics-privés (13ème) ou au niveau du gouvernement (18ème). En revanche, ses capacités demeurent moyennes en termes de capacités d’adaptation (22ème) et d’agilité des affaires (20ème).

Pour les experts de l’institut IMD, la connaissance et l'agilité restent primordiales pour la performance digitale. Au Luxembourg, qui peut compter sur les fondamentaux solides de son économie, la volonté de se positionner à la pointe de l’innovation et du digital passera par certaines évolutions, voire révolutions, quant à la place des sciences dans la société, le transfert des connaissances et la qualité des infrastructures de télécommunication. Il est encore plus naturel de penser Etats-Unis, Finlande ou Corée du Sud plutôt que Luxembourg, au moment de rêver pays digitalisé.

Lien vers l’IMD World Digital Competitiveness 2019: https://www.imd.org/wcc/world-competitiveness-center/