Votre partenaire pour la réussite
Suivez-nous sur

Le Luxembourg à la 5e place

31.07.2019 15:53

Tableau de bord européen de l’innovation 2019

Le 17 juin 2019, la Commission européenne a publié sa nouvelle édition du tableau de bord européen de l'innovation (TBEI). Il s'agit d'un rapport publié annuellement depuis 2010 et qui met en avant les performances des 28 pays de l'Union européenne (UE) ainsi que d'un certain nombre de pays tiers, dont trois des quatre membres de l'Association européenne de libre-échange (AELE) - l'Islande, la Suisse, la Norvège.

L'objectif de ce rapport est d'identifier les points forts et les pistes d'amélioration des politiques en matière de recherche et d'innovation des pays analysés, pour ensuite déterminer des champs d'action possibles afin de stimuler l'innovation.

Selon ce rapport en 2018, l'UE surpasse les Etats-Unis, mais reste derrière la Corée du Sud, le Canada, l'Australie et le Japon dans le domaine de l'innovation. L'UE a su améliorer sa position vis-à-vis de l'Australie et du Canada, tandis que l'écart entre l'UE et la Corée du Sud ainsi que le Japon se creuse.

Au sein du rapport, les pays sont classés en fonction de leurs performances globales en la matière, avec comme premier groupe les "innovation leaders" comprenant surtout les pays scandinaves ainsi que les Pays-Bas, les "strong innovators", les "moderate innovators" ainsi que les "modest innovators" (voir fichier pdf en annexe).

Le Luxembourg se situe parmi les "strong innovators" (voir fichier pdf en annexe). Les Etats faisant partie de ce groupe enregistrent des résultats bien supérieurs à la moyenne de l'UE.

Néanmoins, dans l'édition précédente, le Luxembourg se situait dans le groupe des "champions de l'innovation", ce qui signifie que le pays occupait l'année dernière encore une meilleure place dans le classement. Par rapport à la première édition de 2011, la position de l'économie luxembourgeoise s'est toutefois améliorée, comparée à la performance de l'ensemble de l'UE.

Selon l'édition 2019 du rapport, le Luxembourg disposerait surtout d'un système de recherche attractif, d'atouts intellectuels et d'"innovateurs". En revanche, "le cofinancement par le secteur privé du financement public en matière recherche et développement" est moins développé au Grand-Duché, tout comme les "dépenses visant l'innovation (en dehors du domaine R&D)" et les "ventes de produits inédits sur le marché/innovations de l'entreprise (Sales of new-to market/firm innovations)".

Au final, le pays figure à la 5ème place du classement, après les pays scandinaves et les Pays-Bas.

Par rapport à l'ensemble des pays analysés, le Luxembourg dispose, proportionnellement, de plus d'entreprises investissant dans le domaine de la recherche et du développement (277,5 entreprises par 10 millions d'habitants au Luxembourg, contre 19,6 au sein de l'UE).

Par ailleurs, l'édition de cette année introduit pour la première fois un outil ("European innovation scoreboard tool") donnant accès aux données pour chaque pays, et permettant ainsi d'effectuer des comparaisons entre les pays de manière globale, ou selon différents indicateurs.

De plus, le tableau de bord européen de l'innovation (TBEI) est accompagné cette année par la neuvième édition du tableau de bord de l'innovation régionale qui, à son tour, fournit des résultats des régions en matière d'innovation.

En général, les indicateurs d'innovation régionaux sont moins détaillés que les TBEI qui eux, fournissent des indicateurs annuels.

A l'instar du TBEI, au sein du tableau de bord de l'innovation régionale, les régions européennes sont regroupées comme suit : "champions régionaux de l'innovation", "innovateurs régionaux notables", "innovateurs régionaux modérés " et "innovateurs régionaux modestes".