Votre partenaire pour la réussite

Business Mentoring : Vingt-quatre nouveaux entrepreneurs mentorés

12.12.2016 12:46

nyuko

Les mentorés promotion 2016 - 1er rangée : Riad Taha, techno-Tick shop , Gilles Mangen, Sport50, Mélanie Gagnon, MGSi Sàrl, Christelle Tranquillin CT Com Lux Sàrl, Emeline Altmeyer, MilepaKr Sàrl, José Piscitelli, Eis Epicerie Zower S.C, Matti Heikki, Houser Sàrl, Alex Panican, Malinshopper Sàrl - 2ème rangée : Alexandros Trepeklis, Yollty Sàrl, Théophile Gros Ellipsys Sàrl, Rachel Gaessler, BusinessMentoring, Laurent Maillard, AdoraWeb, Sacha Thoemmes, Reyer Sàrl , Fabien Champrenonde, Vtkl-Ad S.A. , Vincent Hieff, Ministère de l’Economie (crédit photo: Martin Guérin, nyuko)

La sixième édition du programme BusinessMentoring a été lancée ce jeudi 8 décembre à la Chambre de Commerce. Depuis sa création en 2010, le programme a déjà permis à une centaine d’entrepreneurs de recevoir le soutien d’un dirigeant expérimenté.

C’est au cours d’une cérémonie publique introduite par M Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de Commerce de Luxembourg, et en présence de nombreux entrepreneurs et acteurs économiques de la place, que le programme BusinessMentoring et les multiples avantages du mentorat d’affaires ont été mis en lumière.

Ils sont 24 entrepreneurs cette année à avoir été acceptés dans le programme, soit trois fois plus qu’à son lancement. Un nombre qui ravit Carlo Thelen : « Je me réjouis de constater que le concept du mentorat connaît toujours plus d’engouement et que de plus en plus de dirigeants se tournent vers ce programme pour les accompagner dans leur parcours d’entrepreneur ».  Parallèlement au mentorat, Monsieur Thelen a également rappelé la volonté de la Chambre de Commerce de simplifier la vie de l’entrepreneur et a fait référence à l’ouverture récente de la House of Entrepreneurship, one-stop-shop permettant à tout entrepreneur de rencontrer en un lieu unique les acteurs clefs de la création ou du développement d’entreprise.

Rappelons que le programme lancé en 2010 par la Chambre de Commerce et qui a depuis un an élu domicile chez l’accélérateur de start ups nyuko, a déjà permis de révéler des dirigeants de PME prometteurs issus de l’écosystème entrepreneurial luxembourgeois, et de les accompagner vers le succès, comme en ont témoigné d’anciens binômes (mentor, mentoré) présents à cette soirée.

Patrick Rahme, dirigeant de la startup All Square témoigne : « Le mentorat apporté par mon mentor Xavier a eu un impact direct sur mon développement personnel, qui est forcément lié à l’activité de ma startup. » Pendant ces 18 mois d’accompagnement, sa société est passée de 2 co-fondateurs à 11 employés et 2 levées de fonds ont été réalisées pour accompagner son expansion à l’international. Patrick Rahme ajoute : « Xavier a été un mentor formidable qui m’a guidé à travers ces décisions stratégiques ».

Sabrina El Mahjoubi, dirigeante de l’entreprise Ecotech, a tiré elle aussi une expérience très positive du mentorat. « Avec Candi mon mentor, j’ai beaucoup progressé sur les aspects gestion de la société, des investissements et des risques. Sur un plan plus personnel, cela a été précieux de pouvoir partager nos vécus de chef d’entreprise. » Depuis la fin de sa relation mentorale, sa société qui comptait 6 salariés en 2009 a triplé en moins de deux ans ses effectifs et augmenté son chiffre d’affaires de 40%.

La deuxième partie de la soirée a été l’occasion de présenter les visages de la promotion 2016. Depuis son hébergement au sein de nyuko, de nombreux dirigeants de start up répondant aux critères d’éligibilité du programme ont postulé au BusinessMentoring. Il n’est donc pas étonnant que 50% des mentorés soient des dirigeants de startup dont l’activité est axée sur les nouvelles technologies. « Les mentors sont heureux de pouvoir accompagner ce profil d’entrepreneurs mais il faut rappeler que le programme collabore avec tous les partenaires de l’écosystème et vise donc tous les dirigeants, quel que soit le stade de développement de leur entreprise (démarrage, développement et reprise) et leur domaine d’activité.» précise Claude Faber, devenu porte-parole pour l’occasion du réseau de mentors. Les autres profils actuellement dans la promotion sont issus d’entreprises plus classiques (commerce, services, restauration) ou encore à finalité sociale et solidaire.

En plus de revêtir un aspect intergénérationnel, la démarche mentorale s’inscrit donc surtout dans un processus plus général de lifelong learning: elle considère que les compétences ne sont pas figées dans le temps, mais qu’elles évoluent en fonction des situations rencontrées par le dirigeant dans son entreprise.

En d’autres termes, l’entrepreneur est continuellement amené à travailler sur lui-même afin de s’adapter aux nouvelles tendances économiques, sociétales ou environnementales. L’approche mentorale contribue ainsi à la mise en place de réflexes et comportements managériaux durables chez le dirigeant, qui lui permettent d’aborder les problématiques de manière plus sereine et plus réfléchie.

La soirée s’est achevée autour d’un cocktail au cours duquel entrepreneurs, porteurs de projet, partenaires ont pu échanger.

Plus d’infos sur www.businessmentoring.lu