Ihr Partner für den Erfolg

Il « laitier » une fois…

08.05.2015 14:53

Luxlait

Claude Steinmetz, directeur de Luxlait et Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de Commerce

Comme d'autres grandes marques luxembourgeoises, Luxlait est aujourd'hui plus qu'un producteur de produits laitiers. C'est une institution, et cela fait plus de 120 ans que cela dure, alors même que le marché est de plus en plus concurrentiel.

Entretien avec Claude Steinmetz, directeur.

L'histoire du premier fabricant de produits laitiers luxembourgeois a débuté en 1894 sous le nom de Zentralmolkerei. Après la Deuxième Guerre mondiale, la laiterie devient une association agricole, ce qu'elle est encore aujourd'hui, puisque Luxlait appartient toujours exclusivement aux producteurs de lait du Luxembourg. A la fin des années 1970, poussées par la concentration des laiteries, les dernières associations agricoles du pays s'associent sous la dénomination Luxlait. Très vite, la société connait une forte expansion et les locaux de Merl où elle était installée deviennent trop exigus. Luxlait installe alors, en 2009, une nouvelle usine à Bissen / Roost qui s'étale sur quelque 14 hectares et qui comprend un espace inédit, le Vitarium, un espace découverte, pédagogique et didactique, entièrement consacré au lait et ouvert à tous.

Si Luxlait est un petit acteur du marché face à des géants du secteur laitier, comme Nestlé ou Danone, sa force réside dans le fait que la marque sait sans cesse se renouveler pour être à la pointe de la technologie laitière. Un marché très concurrentiel l'oblige, non seulement à innover au niveau de ses technologies de productions - par exemple, depuis 2001 le lait frais est traité par un processus additionnel appelé microfiltration, cette filtration permet d'obtenir une date limite de consommation prolongée sans traitement chimique - mais également là proposer des produits toujours novateurs : on trouve ainsi sur les étalages des supermarchés au " rayon " Luxlait autant des fromages divers et variés, que des yaourts avec des " collections " été et hiver, des produits laitiers à boire, allant du lait nature au lait chocolaté, en passant par ce que la marque appelle ses Funny Drinks (orange ou tropical) et autre Egg Nog ou Milk Shake. En tout près de 400 références sont proposées au consommateur.

De plus, Luxlait est présent sur des marchés tels que la Grèce ou dans les pays du Maghreb grâce à toute une gamme de produits à base de lait fermenté et halal au goût très appréciés. Des marchés de niche qui assurent une pérennité à l'entreprise et un développement hors de frontières luxembourgeoises.

Quels sont les projets sur lesquels vous travaillez actuellement ?

Après la libéralisation des quotas laitiers au début de cette année 2015, nous nous sommes posé la question de savoir ce qui allait se passer. Finalement, nous pouvons répondre à la demande des producteurs et le challenge - réussi - a été que nous pouvons valoriser ce surplus de lait produit. Autre projet, le marché local étant tout de même assez restreint, nous cherchons à développer nos exportations et à trouver de nouveaux marchés. En 2013, nos exportations ont connu une augmentation de 11%, en 2014 de 7%, ce qui augure de bonnes perspectives pour 2015. Luxlait est présent en Belgique, en France, aux Pays Bas, en Italie, en Allemagne, Au Royaume Uni, dans certains pays africains, et en 2015, nous voulons nous développer sur le marché chinois.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier ?

Sans doute, notre nouvelle usine. C'était un projet énorme et le Vitarium est vraiment un endroit unique. Luxlait est multi-produits, c'est très rare pour un producteur. Cela nous oblige à travailler avec beaucoup de métiers différents avec toujours l'objectif de faire de l'ultra-frais et du U.H.T. de haute qualité. Le site de Bissen/Roost permet de rassembler toutes les compétences, 300 personnes travaillent ici, et d'être performants dans de nombreux domaines : au niveau de la fabrication des produits, de la logistique, du service client, notamment l'après-vente, que du marketing et de la recherche de marchés de niche.

Quels sont les grands défis auxquels vous devez faire face dans votre secteur d'activité ?

Notre grand défi est la mondialisation des marchés. Nous sommes une toute petite entreprise au regard de grands multinationales de ce secteur et malheureusement, nous devons aussi faire face aux cours mondiaux de la production laitière, avec ses hausses et ses baisses. De plus, toujours pour faire face à la concurrence et aux marchés qui évoluent constamment, nous devons toujours trouver de nouveaux produits innovants, renouveler nos gammes de produits pour satisfaire notre clientèle. Une clientèle composée de résidents luxembourgeois, d'étrangers et de frontaliers, que nous devons conquérir car nous ne faisons pas partie de leur référence quant aux produits laitiers.

Si vous pouviez changer une chose dans votre secteur d'activité, quelle serait-elle ? Que pourrait faire la Chambre de Commerce en ce sens ?

Il y aurait effectivement des choses à revoir, mais je préfère en parler de visu avec mes interlocuteurs. En revanche, comme nous souhaitons toujours nous ouvrir à de nouveaux marchés, la Chambre de Commerce pourrait nous apporter son aide par les biais de rencontres et de nouveaux contacts internationaux.

Activités laitières
Environ 400 laitiers livrent en exclusivité leur lait à Luxlait
130 millions de litres de lait sont collectés chaque année (chiffres 2014)
Luxlait emploie 300 employés (en 2014)
Superficie de l'usine de Roost : environ 14 hectares
Chiffre d'affaires : 83 millions euros/an
Pour les yaourts, les goûts " noisette " et " fraise " figurent au top des meilleures ventes

Texte : Corinne Briault - Photos : Pierre Guersing et Luxlait

Luxlait offre toute une gamme de produits laitiers depuis plus de 120 ans

La gamme de yaourts est en perpétuelle évolution et dispose de « collections » hiver et été

130 millions de litres de lait sont collectés chaque année (chiffres 2014)

Environ 400 laitiers livrent en exclusivité leur lait à Luxlait

L’histoire du premier fabricant de produits laitiers luxembourgeois a débuté en 1894 sous le nom de Zentralmolkerei

Après la Deuxième Guerre mondiale, la laiterie devient une association agricole, ce qu’elle est encore aujourd’hui, puisque Luxlait appartient toujours exclusivement aux producteurs de lait du Luxembourg