Votre partenaire pour la réussite

Une famille qui pétille!

25.10.2017 08:00

Caves Gales

Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de Commerce ; Georges, Isabelle et leur père Marc Gales, Caves Gales et Roger Thoss, Formation initiale, Chambre de Commerce

Si aujourd'hui les Caves Gales font partie des grandes maisons mosellanes et si leurs vins et crémants sont régulièrement récompensés au plus haut niveau, c'est avant tout parce que derrière cette belle réussite, il y a une formidable histoire familiale, marquée par plus de cent ans de passion et de savoir-faire.

L'origine des Caves Gales remonte au 20 avril 1916 : Nicolas Gales, fils de vigneron, jette les bases de l'entreprise actuelle, en créant ses caves à Bech-Kleinmacher, sur les bords de la Moselle. Très vite il va se consacrer à l'élaboration de vins mousseux, selon les préceptes qu'enseigna au XVIIe siècle le moine bénédictin Dom Pérignon, connu aujourd'hui sous la dénomination de " méthode traditionnelle ".

Au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, les enfants de Nicolas - Georges, Jules et Betty - viendront épauler leur père. Tout est à reconstruire, mais cette famille de bâtisseurs passionnés, relèvera le défi pour relancer l'entreprise familiale. Ce sera sa force, car au fil des générations, l'entreprise n'a jamais connu de rupture, ni de succession brutale, mais la présence permanente de 2 générations, qui conjuguent ensemble, l'expérience et l'apprentissage dans une volonté immuable d'assurer la pérennité de la tradition Gales.

Marc Gales, l'actuel dirigeant, rejoint l'entreprise familiale au début des années 1980 pour perpétuer cette tradition et pour lui donner à partir de 1985 une expansion rapide avec une prise de participation dans le capital des Caves St Martin à Remich. En 2002 une étape importante est franchie avec l'inauguration d'une nouvelle unité de production, destinée à l'élaboration de crémants de Luxembourg, à Ellange/Gare.

En juillet 2011, Isabelle Gales intègre l'entreprise familiale, rejointe en 2016 par son frère Georges : une quatrième génération qui s'est fixé comme objectif, de consolider le travail accompli par les générations précédentes et de préparer la société aux défis du futur.

Si le cœur de la production est dédié aux crémants, les Caves Gales ont progressivement élargi leur domaine viticole par l'achat de vignobles, situés sur les meilleurs coteaux, surplombants les villages de Remich, Bech-Kleinmacher, Wellenstein et Stadtbredimus. Ainsi les " Grands Climats " que sont Remich Primerberg, Remich Hôpertsbour, Wellenstein Kurschels, Wellenstein Foulschette et Bech-Macher Rëtschelt ont aujourd'hui une place de choix dans la gamme des vins de terroir Gales. La qualité des vins et crémants Gales est d'ailleurs reconnue depuis de nombreuses années par les œnologues du monde entier. Médaillés lors des Concours des Crémants de France et de Luxembourg, des Vinalies à Paris, du Concours Mondial de Bruxelles ou encore du Berliner Weintrophy, les vins et crémants Gales sont le digne ambassadeur du vignoble luxembourgeois à travers le monde. Récompense suprême, les Caves Gales ont été récompensées pour la qualité exceptionnelle de leurs vins et crémants lors du Vienna International Wine Challenge 2016, le plus prestigieux concours au monde.

Membre fondateur de l'association " Domaine et Tradition ", le domaine Gales s'étend aujourd'hui sur près de 12 hectares. Les raisins entièrement cueillis à la main par tris successifs, sont pressés délicatement. La fermentation, l'élevage et la conservation des vins sont toujours réalisés selon les mêmes principes traditionnels, pour donner à l'appellation " Moselle Luxembourgeoise " ses lettres de noblesse.

Rencontre avec Isabelle Gales.

Quels sont les projets sur lesquels vous travaillez actuellement ?
Elargir et améliorer notre gamme de produits est un " challenge " permanent. Nous voulons proposer à nos clients des vins de terroir, axés sur la typicité de chaque cépage. Nos crémants, marqués par la finesse et le fruité des arômes, restent le fer de lance de nos caves. Aussi, au crémant Gales Héritage - une cuvée à base de Riesling, de Pinot blanc et de Chardonnay, qui est un hommage aux générations qui m'ont précédées - viendront s'ajouter en 2018 un crémant Gales Héritage Rosé, (100% Pinot noir) et un crémant Gales Héritage Millésimé.

Quelle est la réalisation dont vous êtes la plus fière ?
La réalisation dont je suis la plus plus fière est certainement la cuvée " G by Gales ", un crémant que nous avons élaboré à l'occasion des cent ans de notre maison en 2016. Plus qu'un grand crémant, cette cuvée est avant tout un grand vin. Les vins de base proviennent du millésime 2013 - fermentés en petites cuves en inox - avec une forte proportion de vins de réserve, vinifiés en barriques et vieillis en bouteilles champenoises sur lies, sous pression, pendant 7 ans. L'habillage et la bouteille sont très féminin, pour une cuvée de caractère. C'était un projet de longue haleine, car nous avons laissé le temps à ce vin pour qu'il devienne un grand crémant. En tant qu'historienne de l'art, j'ai été fière d'associer l'artiste luxembourgeois Jacques Schneider à ce projet, qui a réalisé une très belle affiche autour de la cuvée " G by Gales ". Victime de son succès, la cuvée a été vendue en moins de deux mois. Cette cuvée de prestige sera de nouveau disponible pour les fêtes de fin d'année.

Quels sont les grands défis auxquels vous devez faire face dans votre secteur d'activité ?
Si depuis sa création en 1991, l'appellation Crémant de Luxembourg connait un franc succès, les vins luxembourgeois, de plus en plus primés et reconnus pour leur excellence au niveau international, se doivent de retravailler leur image de marque au niveau national. Faire aimer les vins luxembourgeois aux résidents étrangers, qui très souvent restent attachés aux vins de leurs pays d'origine, est un réel défi, que les producteurs luxembourgeois devront relever dans les années à venir.

Si vous pouviez changer une chose dans votre secteur d'activité, quelle serait-elle ? Que pourrait faire la Chambre de Commerce en ce sens ?
En dehors du Grand-Duché, les vins et crémants de Luxembourg restent des produits de niche. Nous avons une bonne présence sur les marchés belges, néerlandais et allemands, qui absorbent actuellement près de 30% de notre production, mais nous entendons nous développer d'avantage à l'international. La Chambre de Commerce pourrait nous épauler dans cette démarche.  

Texte: Corinne Briault et Caves Gales Photos: Pierre Guersing et Caves Gales

Après que le vin est passé dans les pressoirs, l'assemblage des cuvées où intervient l'art et le savoir-faire du maître de chai qui devra s'efforcer d'assurer, dans la composition des cuvées, une régularité et une continuité tout en maintenant le caractère propre qui caractérise les caves Gales, le vin est mis en bouteille, en y ajoutant de la levure de champagne. Le vin doit reposer de longs mois avant le remuage, opération au cours de laquelle les bouteilles sont déplacées d'1/4 à 1/8e de tour sur leur base pendant quelques semaines

L'opération est terminée lorsque le dépôt se trouve aggloméré au fond du goulot, lorsqu'il colle au bouchon

La température ambiante constante des caves, favorisera la prise de mousse. Après plusieurs opération pour, entre autres, enlevé le dépôt, a lieu le bouchage définitif, suivi de l'habillage de la bouteille

Au fil des générations, l’entreprise n’a jamais connu de rupture, ni de succession brutale, mais la présence permanente de générations ...

... qui ont la volonté immuable d’assurer la pérennité de la tradition Gales