Votre partenaire pour la réussite

La preuve par cent!

06.09.2017 14:50

SOPINOR

Orlando Pinto, fondateur et gérant de Sopinor, et Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de Commerce.

Créée en 2002 par Orlando Pinto, Sopinor a connu un développement fulgurant. Son fondateur a débuté avec quatre personnes et en emploie aujourd’hui 100 fois plus. Personnage haut en couleur, le persévérant Monsieur Pinto a également su diversifier ses activités et est présent sur la plupart des grands chantiers du pays. Une belle réussite !

Audacieux, il l’est certainement. Et c’est ce qui l’a d’ailleurs poussé à fonder sa propre entreprise il y a plus de 15 ans. Orlando Pinto s’est lancé dans le monde de l’entrepreneuriat afin de mettre en oeuvre « ses idées ». L’entreprise Sopinor, en moins de deux décennies, a ainsi su se diversifier et propose aujourd’hui des activités liées au génie civil, aux travaux publics et au bâtiment, et emploie à ce jour 400 personnes (administratifs et ouvriers). L’entreprise a également su se tailler une belle réputation. Elle est reconnue aujourd’hui comme une entreprise de référence ayant des standards techniques élevés, de bonnes installations et respectant les délais d’exécution. Sopinor est présente sur de nombreux projets dans tout le pays, et notamment dans la capitale luxembourgeoise, sur le chantier Luxtram. Si les travaux publics, activité d’origine du groupe, restent le premier métier de Sopinor, la société a intégré aujourd’hui dans son univers de nombreuses activités satellites, à travers diverses entreprises, couvrant autant les aménagements extérieurs que la démolition, ou encore les travaux de façade en passant par les rénovations ou les transformations, les travaux de voirie ou de construction générale, le tout appuyé par une flotte de véhicules et un parc matériel qui garantissent une gestion efficace des chantiers dans tout le pays. Entretien avec Orlando Pinto, administrateur délégué – directeur général.

Quels sont les projets sur lesquels vous travaillez actuellement ?
« La société Sopinor Constructions SA est actuellement présente sur plus de 40 chantiers sur toutle  territoire luxembourgeois. Le plus visible est bien évidemment celui du tramway de Luxembourg que tous les acteurs locaux connaissent sous la dénomination Luxtram. Il s’agit d’un projet d’intérêt national et d’une nouvelle approche de la mobilité urbaine pour la Ville de Luxembourg, c’est donc une vitrine non négligeable du savoir-faire des entreprises qui y travaillent et particulièrement la nôtre. C’est en même temps un vrai défi pour une jeune entreprise comme Sopinor, qui n’a que 15 ans d’existence, et une grande fierté de participer à un tel challenge. Car en plus d’être une performance technologique, c’est une prouesse d’organisation et de coordination que doivent relever au quotidien tous les participants à ce projet hors norme. Nous espérons évidemment continuer l’aventure sur les phases suivantes et démontrer ainsi notre savoir-faire. Si Luxtram est actuellement le projet le plus marquant de notre entreprise, nous n’en négligeons pas pour autant les fidèles partenaires que sont les administrations communales, les différents concessionnaires, les promoteurs et autres clients privés avec lesquels nous travaillons. Par exemple, nous participons au renouvellement dans tout le pays des différents réseaux avec Creos entre Bertrange et Mamer. Nous développons et réalisons des lotissements aux quatre coins du pays (Differdange, Steinsel, Beringen, etc.) avec des promoteurs que nous connaissons depuis longtemps et nous travaillons en étroite collaboration avec l’ensemble des administrations telles que les Ponts & Chaussées.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier ?
« Sopinor a une relation sincère, voire affective avec une grande partie de ses clients et il nous est difficile de choisir une réalisation distincte et/ou spécifique. Tous nos chantiers sont une source de satisfaction pour nos collaborateurs et du plus grand au plus petit travail, nous mettons un point d’honneur à offrir les mêmes services. Peut-être, même si elles ne sont pas liées directement à notre activité, avons-nous un sentiment particulier pour les prestations réalisées par nos équipes pour la  visite du 23 au 25 mai dernier du président de la République portugaise Monsieur Marcelo Rebelo de Sousa. S’il me fallait simplement parler de fierté, je mettrais en priorité non pas un chantier mais ‘l’entreprise’ dans sa totalité, c’est-à-dire l’ensemble des équipes, des collaborateurs et du personnel.  Tous, nous pouvons dire sans prétention que l’aventure débutée voici plus de 15 ans avec quatre salariés s’est transformée en réussite et qu’après une phase continue de croissance, nous avons à présent atteint l’âge de la maturité et de la plénitude. Nous avons maintenant la reconnaissance, la fiabilité de nos partenaires et nos réalisations sont jugées comme étant de qualité.

Quels sont les grands défis auxquels vous devez faire face dans votre secteur d’activité ?
« Ils sont pour moi au nombre de trois. Le premier, ce sont les coûts, car même si notre branche du BTP est en plein essor (il suffit pour cela de constater le nombre de chantiers actuellement en cours sur le territoire national), les prix du marché ne sont malheureusement pas adaptés et cela pose évidemment de grosses difficultés. Le second, c’est la sécurité, car le nombre d’accidents, graves ou pas, constatés et/ou recensés ces derniers temps montre la nécessité d’une absolue fermeté en ce sens. Nous ne pouvons pas faire abstraction de ce problème primordial. Le troisième, c’est la formation, car nous rencontrons d’énormes difficultés à trouver de la main-d’oeuvre qualifiée, que ce soit pour les maçons, machinistes, etc. C’est problématique et cela influe bien entendu sur la gestion des risques et la sécurité, comme évoqué précédemment. Même si c’est souvent très difficile, car nous subissons la pression des maîtres d’ouvrages, des maîtres d’oeuvre, respect des délais, etc., il faudrait absolument régler ces problèmes récurrents qui incombent à notre secteur.

Si vous pouviez changer unechose dans votre secteur d’activité, quelle serait-elle ? Que pourrait faire la Chambre de Commerce dans ce sens ?
« La formation du personnel est fondamentale, que ce soit pour la sécurité ou la consolidation de leurs qualifications. Nous portons une grande importance à l’amélioration des conditions de travail de notre personnel et aux moyens à mettre en oeuvre pour cela. Nous souhaitons pouvoir proposer à nos  clients une main-d’oeuvre spécialisée et qualifiée pour répondre à un marché de plus en plus exigeant et compétitif. Nous souhaitons poursuivre le développement d’équipements qui opèrent via satellite (suivi GPS) afin de moderniser notre activité et suivre les travaux depuis notre dépôt. L’assistance de la Chambre de Commerce est primordiale pour réussir à améliorer les choses et nous acceptons tous les soutiens que celle-ci pourrait nous apporter. »


Texte : Corinne Briault et Sopinor / Photos : Pierre Guersing et Sopinor

Sopinor est reconnue aujourd’hui comme une entreprise de référence ayant des standards techniques élevés, de bonnes installations et respectant les délais de livraison.

Sopinor est reconnue aujourd’hui comme une entreprise de référence ayant des standards techniques élevés, de bonnes installations et respectant les délais de livraison.

Sopinor est présente sur de nombreux projets dans tout le pays, notamment dans la capitale luxembourgeoise, sur le chantier Luxtram.

La société couvre autant les aménagements extérieurs que la démolition ou les travaux de façade, en passant par les rénovations ou les transformations, les travaux de voirie ou de construction générale, le tout appuyé par une flotte de véhicules impressionnante.

La société couvre autant les aménagements extérieurs que la démolition ou les travaux de façade, en passant par les rénovations ou les transformations, les travaux de voirie ou de construction générale, le tout appuyé par une flotte de véhicules impressionnante.