Votre partenaire pour la réussite

Chine-Luxembourg : un cocorico à l’unisson

17.02.2017 09:30

Nouvel an Chinois

De g.à d. : Mikkel Strørup, vice-Président de ChinaLux ; Na Shi, conseillère Affaires Internationales, responsable de la Chine, Dirk Dewitte, président de ChinaLux, Shirley Lam, représentante du Hong Kong Economic and Trade Office auprès de l'Union Européenne ; S.E. Changqing Huang, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Luxembourg ; Xavier Bettel, Premier minister ; Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de Commerce ; Laurent Mosar, vice-Président de la Chambre des Députés ; Michel Wurth, président de la Chambre de Commerce et Nicolas Schmit, Ministre du Travail, de l'Emploi et de Economie sociale et solidaire.

Ce 15 février 2017, la Chambre de Commerce a accueilli la 11e édition du Nouvel An chinois, un événement organisé en collaboration avec ChinaLux et le Hong Kong Economic and Trade Office de Bruxelles. L'année du Coq, qui a débuté officiellement le 28 janvier, a réuni plus de 500 acteurs économiques, chefs d’entreprises et personnalités.  Le Premier ministre, Xavier Bettel, le ministre Nicolas Schmit, S.E. l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Luxembourg, Changqing Huang et Laurent Mosar, vice-Président de la Chambre des Députés, figuraient parmi les invités.

Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de Commerce, a ouvert les festivités et dressé le bilan des activités de la Chambre de Commerce avec la Chine en 2016, marqué notamment par la visite de deux importantes délégations d’affaires luxembourgeoises en Chine, emmenées par S.A.R. le Grand-Duc Hériter, le ministre de l’Economie, Étienne Schneider, et le ministre des Finances, Pierre Gramegna. Le Grand-Duché a également pris part avec un pavillon national, à deux grandes foires internationales à Shanghai. Le Luxembourg avait été le premier pays hors Asie à poser sa candidature et à être accepté comme membre non-régional par « l’Asian Infrastructure Investment Bank » (AIIB). L'objectif de cette nouvelle institution financière internationale est de favoriser le développement des infrastructures et des secteurs porteurs des pays asiatiques, dans le cadre du programme de « La nouvelle route de la soie » (« One Belt, One Road »)  lancé par le président chinois Xi Jinping en 2013 et qui consiste à relier la Chine à l’Europe. Enfin, Carlo Thelen a profité de l’occasion pour souhaiter la bienvenue à la China Everbright Bank et à la Shanghai Pudong Development Bank, 7e et 8e grande banque chinoise à venir s’installer au Luxembourg.

Xavier Bettel, a salué les excellentes relations entre le Luxembourg et la Chine, avant de poursuivre en citant les propos du président chinois lors du Forum économique mondial de 2017 à Davos. Xi Jinping avait mis en garde contre les dangers d'une guerre commerciale et dénoncé le protectionnisme « qui revenait à s’exclure pour s’enfermer dans une pièce sombre où ni le vent ni la pluie ne pouvaient entrer, mais où l'air et la lumière n’avaient pas non plus leur place. » Le Premier ministre a affirmé que le Luxembourg continuerait d’être le fervent défenseur d’un libre-échange équitable tout en rappelant les liens d’amitié qui unissent depuis toujours le Luxembourg à la Chine. Alors que le Luxembourg développait son industrie de l'acier, un groupe d'ingénieurs luxembourgeois a dirigé, à partir de 1894, la construction des premiers hauts-fourneaux à Wuhan, quatrième ville de Chine. Xavier Bettel a déclaré, non sans humour, que cette première étape avait constitué le point de départ du développement de la Chine et que depuis, de nombreuses joint-ventures entre les deux pays s’en étaient suivies.

S.E. Changqing Huang, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Luxembourg, a rappelé que 2017 marquait le 45e anniversaire de la relation bilatérale entre la Chine et le Luxembourg. Il a révélé qu’il était né sous le signe du Coq. Les années du Coq sont souvent des périodes marquées par des succès éclatants pour ceux qui auront enduré avec patience le travail long et persévérant de la construction d’un projet d’entreprise. S.E. Changqing Huang a énoncé les qualités associées au Coq qui sont celles du courage, de la constance et du travail avant de souhaiter une excellente année à l’assemblée réunie. 

Shirley Lam, directrice du Hong Kong Economic and Trade Office auprès de l'Union Européenne, a souligné l’importance géographique et stratégique de la ville de Hong Kong, en tant que porte d’entrée de la Chine continentale, tout comme le Luxembourg pour l’Europe. Luxembourg et Hong-Kong,  a-t-elle déclaré, sont des «super-connecteurs ». Par ailleurs, la convention de non-double imposition entre Hong Kong et le Luxembourg signée en 2009, a eu pour effet d’augmenter les flux d'investissement et les échanges de talents et d'expertise technologiques. Shirley Lam s’est dite persuadée que ces relations bilatérales continueront de croître et de prospérer dans les années à venir.

Enfin, Dirk Dewitte, Président de ChinaLux, a conclu la partie officielle de la soirée, en présentant le rôle de la chambre bilatérale. Un intérêt grandissant est porté à la célébration du nouvel an chinois qui, avec plus de 500 inscrits cette année, affiche la plus grande participation en 15 ans. Dirk Dewitte a lancé en plaisantant que le chinois pourrait bien devenir la 4e langue officielle du Luxembourg !

La soirée s’est poursuivie avec une danse du lion proposée par les élèves du Centre de Langue et de Culture Chinoise du Luxembourg (CLCCL), et une chanson interprétée en chinois par deux jeunes élèves luxembourgeoises. Les convives ont ensuite été invités à admirer une cérémonie traditionnelle du thé, avant de poursuivre leurs échanges dans une ambiance chaleureuse et musicale autour d’un buffet composé de spécialités chinoises.

Pour plus d’informations au sujet des prochains événements en lien avec la Chine, l’équipe des Affaires internationales de la Chambre de Commerce se tient à votre disposition.
Personne de contact : Na Shi, (+352) 42 39 39-364 – asia(at)cc.lu