Votre partenaire pour la réussite

Cabo Verde : Opportunités d’affaires et d’investissements

09.10.2017 07:30

Séminaire – Pays

Le 29 septembre 2017, la Chambre de Commerce a eu le plaisir d’accueillir S.E.M. Carlos Fernandes Semedo, Ambassadeur de la République de Cabo Verde à Luxembourg, accompagné d’une délégation capverdienne d’officiels et d’hommes d’affaires, venus au Luxembourg dans le cadre d’une visite d’affaires au Pays-Bas et au Luxembourg.

A cette occasion, la délégation a été reçue par Jeannot Erpelding, Directeur des Affaires Internationales et Daniel Sahr de la Chambre de Commerce, en présence de Pierre Mousset, Thomas Lammar, Alexandra Allen du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes ainsi que de Chris Welter et Philippe Linster de la House of Entrepreneurship.

Lors de cette entrevue, Jeannot Erpelding a brièvement présenté la Chambre de Commerce en mettant l’accent sur la mission principale du département des Affaires Internationales, lequel, dans son rôle de facilitateur, déploie tous ses efforts dans l’accompagnement et l’encadrement des entreprises dans leurs démarches d’internationalisation. Comme l’a souligné Jeannot Erpelding, dans notre monde globalisé et fortement interconnecté, l’ouverture vers l’international joue un rôle primordial. Ceci non seulement pour le développement des affaires et performances économiques au Luxembourg mais également pour les entreprises qui, en tant que forces vives de l’économie, contribuent tous les jours à l’avancement et à la prospérité de notre pays.

Dans cette continuité, Monsieur Mousset et Monsieur Lammar ont présenté le Business Partnership Facility Program (BPF). Cette facilité de financement vise à encourager le secteur privé luxembourgeois et européen à s’associer avec des partenaires dans les pays en développement pour mettre en place des projets commerciaux durables. Les secteurs ciblés sont notamment le Biohealth, les technologies de l’information et de la Communication (TIC), le Fintech et l’Eco-innovation. En outre, le programme cible tous les pays en développement, en particulier les pays où le Luxembourg est déjà présent. Ainsi, le Cabo Verde fait partie des pays prioritaires. La plupart des programmes engagés à l’archipel ont eu lieu notamment dans le secteur de l’Eco-Innovation.

Par ailleurs, lors du séminaire, S.E.M. Semedo s’est félicité du dynamisme durable des relations bilatérales entre le Luxembourg et le Cap-Vert, des relations qui vont bien au-delà du partenariat de coopération au développement conclu entre les deux parties en 1993.

Il a souligné, en outre, que le gouvernement du Cabo Verde a récemment engrangé des progrès substantiels notamment par la mise en place d’une stratégie de développement économique basée sur le secteur privé et l’intégration du pays dans l’économie mondial et vise de faire de ses îles un lieu d’affaires, de commerce et de transport signifiant pour l’Afrique de l’Ouest, tout en portant une attention particulière à l’industrie des énergies renouvelables. De ce fait, S.E.M. Semedo s’est montré optimiste quant à l’avenir proche de son pays notamment en considérant les investissements privés et étrangers comme forces motrices de l’évolution économique de ce dernier.

S’il est indéniable que le Cabo Verde jouit d’une image positive auprès du grand public, souvent associée aux plages de sable fin et à la détente et que de ce fait l’industrie du tourisme représente une part importante de l’économie du pays, il ne faut pas non plus négliger les autres secteurs en plein essor aujourd’hui, a poursuivi Monsieur Lucas, Trade Invest Cap Vert. En dressant de manière synthétique un état des lieux de l’économie du pays, Monsieur Lucas, a relevé les secteurs clés du Cabo Verde, à savoir, l’industrie du tourisme, le secteur maritime, l’industrie, le secteur agroalimentaire ainsi que le secteur des énergies renouvelables.

Lors de son intervention, Daniel Sahr n’a pas manqué de rappeler qu’au cours des années, le Cabo Verde est devenu une destination de plus en plus intéressante pour le Luxembourg. Au regard des approches économiques des deux pays, ceux-ci présentent en effet des similitudes. Ainsi, ce séminaire a certainement aidé à renforcer la base existante des relations commerciales prometteuses entre les milieux d’affaires du Cabo Verde et du Luxembourg.

En guise de conclusion, Daniel Sahr a réitéré le soutien de l’équipe des Affaires Internationales de la Chambre de Commerce aux entreprises intéressées par ce marché en particulier.

Au terme de ce séminaire chaleureux et à l’image du lien étroit entre les deux pays, il y a eu un tour de table lors duquel chacune des entreprises présentes a eu l’occasion de se présenter brièvement ainsi que ses projets avant d’approfondir les échanges au cours d’un networking durant lequel de nombreuses rencontres ont eu lieu. En effet, ce séminaire représentait une occasion unique pour les acteurs économiques capverdiens et luxembourgeois de se rencontrer et d’échanger sur d’éventuelles opportunités de collaboration.

Compte tenu de l’intérêt de la délégation pour l’industrie de la construction durable, la seconde partie de la journée était dédiée à la visite de l’entreprise et incubateur Neobuild S.A., basée à Bettembourg. Une visite passionnante d’une entreprise dont la mission est de concrétiser et de valoriser l’apport potentiel de la construction durable sur notre vie quotidienne en adoptant une approche transparente, responsable et collaborative.